Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Farigola
  • Farigola
  • : Farigola(n.f): Une traduction de thym en catalan - Nom de la villa de vacances de mon enfance - Blog consacré à mes essais culinaires...
  • Contact

Psssst !

Retrouvez d'autres expériences sur mon ancien blog :

pulpkitchen.canalblog.com

Recherche

Index des recettes

Liens

3 mai 2014 6 03 /05 /mai /2014 13:54

Un petit tour à la nouvelle poissonnerie Côte Catalane de Port-Vendres, un petit coup de coeur pour les coquilles St Jacques toutes fraîches, et c'est parti pour un petit carpaccio improvisé.

 

J'accepte d'emblée la proposition du vendeur pour me les nettoyer et je les récupère toutes propres encore fixées à leur coquille. Il n'y a plus qu'à les détacher délicatement avec la lame d'un couteau, séparer les noix du corail et enlever les petits filaments brûnatres.

Nous avons pris 3 coquilles par personne ; c'est peu mais c'est parfait pour une petite entrée à l'assiette.

Couper les noix de St Jacques en lamelles pas trop fines et les disposer en rosace dans l'assiette. Y ajouter le corail coupé en 2 (sauf pour les puristes qui ne le veulent pas).

Parsemer d'herbes fraîches ciselées du moment, aujourd'hui j'avais aneth et ciboulette à ma disposition.

Quelques gouttes de citron frais, un filet d'huile d'olive, un tour de moulin à poivre.

Réserver au frais une demi-heure avant de servir.

Chacun parsèmera de fleur de sel à sa convenance.

A essayer également avec d'autres herbes : persil, cerfeuil, basilic... et des baies roses au lieu du poivre.

 

C'est doux, c'est tendre, à tomber !  La fraîcheur incomparable d'une noix sortant de sa coquille...

 

 

photo 2

24 octobre 2013 4 24 /10 /octobre /2013 19:10

Les recettes de clafoutis ne manquent pas, et j'ai essayé celle-ci parmi d'autres, issue de la revue Régal. Ce genre de recettes me déçoivent assez souvent, car je trouve les clafoutis tantôt trop secs, tantôt trop compacts.

Eh bien celle-ci a donné un résultat que je qualifierais de "pas mal du tout", donc je vous la livre.

Ces clafoutis se font initialement avec des fruits d'été (abricots, pêches, framboises), moi j'ai utilisé des poires et j'ai ajouté un soupçon de fève tonka qui se marie très bien avec ce genre de dessert.

J'ai d'ailleurs déjà essayé l'association poires et  fève tonka dans une recette de crumble précédemment publiée.

 

 

DSC05916ret

 

 

Pour 4 personnes (4 gros ramequins) :

4 poires William

1 fève tonka

2 oeufs entiers

100 g de sucre roux

50 g de farine

20 cl de crème fleurette

20 d'amandes effilées

10 g de beurre pour graisser les moules

 

Préchauffer le four sur TH 5 ou 150 °.

Fouettez les oeufs pendant 1 minute avec le sucre.

Ajouter la farine, râper la fève tonka au dessus, mélanger le tout.

Graisser les ramequins au beurre.

Eplucher les poires et les couper en lamelles, et les disposer dans les ramequins.

Verser la pâte dessus, parsemer d'amandes effilées.

Enfourner environ 50 mn - çà peut paraître beaucoup, mais le four est à température douce, et c'est le temps qu'il m'a fallu pour qu'ils soient dorés sur le dessus.

A servir tiède idéalement.

Published by Farigola - dans Desserts fruités
commenter cet article
12 octobre 2013 6 12 /10 /octobre /2013 18:21

Ouhla çà fait bien longtemps...  De retour en ce mois d'octobre, le froid est arrivé d'un seul coup et les envies d'essais culinaires me reprennent...

Tout comme les envies de soupes.

La courgette est incomparable pour faire d'excellents veloutés. Mais elle nécessite souvent d'être relevée par des épices ou des petits plus. Il n'y a qu'à laisser aller selon son imagination.

Pour ma part, j'avais un petit bocal de shiitakés bio dans mon placard qui a trouvé là bon usage - le shiitaké est connu pour être un super allié de notre santé, anti-vieillissement, anti-cholestérol, anti-cancer et j'en passe ! - et également plusieurs paquets de courgettes du jardin congelées cet été (merci à mon voisin et ami Azzouz pour tous les bons légumes dont il nous fait profiter).

 

DSC05898

 

Pour 4 personnes :

750 g de courgettes

1 gros oignon

2 CS d'huile d'olive

75 cl de bouillon de légumes

Sel et poivre, curry en poudre

150 g de shiitakés en bocal, ou séchés et réhydratés selon le mode d'emploi

 

Laver les courgettes, les éplucher en laissant un peu de vert, et les couper en rondelles. Faire revenir l'oignon émincé à l'huile d'olive dans une casserole pendant 5 mn. Ajouter les courgettes, mouiller avec le bouillon, ajouter un peu de sel, du poivre et une bonne cuiller à café de curry. Laisser frémir une vingtaine de minutes.

Mixer le tout finement au mixer plongeant, après avoir enlevé un peu de bouillon au préalable et en en rajoutant si nécessaire pour obtenir la consistance voulue - moi j'aime le velouté assez épais. Rectifier l'assaisonnement.

Faire revenir les shiitakés coupés en morceaux dans une petite poêle avec de l'huile d'olive pendant quelques minutes, puis les ajouter au velouté.

Servir bien chaud.

Published by Farigola - dans Soupes et veloutés
commenter cet article
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 15:17

Un peu d'exotisme pour changer avec ces magrets de canard préparés façon asiatique, délicieux sur un lit de nouilles de blé chinoises.

On trouve aujourd'hui des pois gourmands pratiquement toute l'année, on peut aussi les acheter surgelés. On prendra garde à ne pas trop cuire les lanières de canard qui doivent rester rosées pour être tendres.

 

DSC05137.JPG

 

    MAGRET DE CANARD AUX POIS GOURMANDS ET CHAMPIGNONS

Pour 4 personnes

 

2 beaux magrets de canard

200 g de pois gourmands

200 g de shitakés (ou autres champignons à défaut)

50 de noix de cajou grillées

3 cs de sauce soja

1 cc de maïzena

1 cc de curry

2 cs d'huile végétale

1 poignée de feuilles de coriandre fraîche

1 cc de purée de piment (facultatif)

Sel et poivre

 

Enlever soigneusement la graisse des magrets, les tailler en lanières, réserver au frais.

Nettoyer et émincer les champignons.

Equeuter et effiler les pois gourmands.

 

Dans un wok, faire chauffer l'huile, puis faire revenir les lanières de canard à feu vif pendant 2 mn, saler et poivrer. Les prélever à l'écumoire et les réserver.

 

A la place, mettre les pois gourmands et les laisser revenir 5 mn sur feu moyen. Inutile de les précuire à l'eau au préalable car ils sont meilleurs encore craquants.

Ajouter les champignons et poursuivre la cuisson quelques minutes.

 

Dans un bol, mélanger la maïzena, le curry, la sauce soja avec 5 cl d'eau. Verser dans le wok, mélanger les légumes à la sauce. Rectifier l'assaisonnement en sel si nécessaire, et ajouter la purée de piment.

 

Enfin, ajouter les noix de cajou et la coriandre, puis les lanières de canard réservées. Poursuivre la cuisson pendant quelques instants.

Servir bien chaud sur un lit de nouilles de blé cuites quelques minutes à l'eau bouillante salée.

Published by Farigola - dans Viandes
commenter cet article
29 octobre 2011 6 29 /10 /octobre /2011 17:30

Encore un dessert cette semaine. Il faut bien se réchauffer le coeur avec toute la pluie tombée ces deux derniers jours, lassante mais ô combien bienfaisante ...

Cette recette que j'ai légèrement adapté est issue d'un petit livre - "Dîner au verre" issu d'une petite collection  Hachette très bien faite : Dîner au verre - Trop chou - Renversez-moi. Elle est très facile à réaliser, gourmande et plutôt légère.

Je restitue les proportions indiquées dans la recette pour 6 personnes. Pour ma part je l'ai testée en divisant les proportions par 2, et j'ai obtenu 4 petites verrines.

 

DSC05126.JPG

 

 

Verrines de cheesecake à la noix de coco et speculoos

 

Ingrédients pour 6 personnes

 

500 g de fromage blanc en faisselle (exclure le 0 %...)

1 citron(vert ou jaune)

 40 cl de lait de coco

 100 g de noix de coco râpée

 100 g de sucre

 4 feuilles de gélatine alimentaire

 10 biscuits type speculoos

 Pour le décor : quelques framboises ou kiwis

 

Première étape : Egouttage du fromage blanc. Mettre le fromage blanc sur un papier absorbant posé sur une passoire fine - Laisser égoutter longuement (une demi-heure pour moi) afin qu'il ne rende plus d'eau.

 

Pendant ce temps, râper le zeste du citron.

Dans un petit saladier, mélanger le lait de coco et la noix de coco râpée. Ajouter le fromage blanc égoutté, le sucre et le zeste de citron râpé.

 Mettre les feuilles de gélatine à fondre dans très peu d'eau (3 cuillers à soupe environ), verser le tout sur le mélange au fromage blanc, fouetter aussitôt l'ensemble.

 Ecraser grossièrement les spéculoos et en tapisser le fond des verrines.

Répartir la préparation au dessus et lisser la surface. Réserver au réfrigérateur au moins 2 heures.

 Pour servir : décorer chaque verrine d'une framboise ou comme moi d'une belle rondelle de kiwi.

 

DSC05130.JPG

Published by Farigola - dans Crèmes & entremets
commenter cet article
21 octobre 2011 5 21 /10 /octobre /2011 12:47

    Première journée frisquette, première flambée dans la cheminée hier soir. Les fruits d'automne sont bien présents, et on commence à avoir envie de petits plats réconfortants - çà c'est un signe qui ne trompe pas ! Autre marque de l'automne : le vin primeur débarque. Il paraît que 2010 sera une très bonne cuvée cette année, certains disent même exceptionnelle.

En attendant de le déguster, un petit dessert aux poires toujours très apprécié.

 

DSC05067.JPG

 

Petits crumbles aux poires et à la fève tonka  

 

En mini-version pour 2 petits crumbles :

3 belles poires William

40 g d'amandes en poudre

50 g de farine

40 g de cassonade

50 g de beurre doux ramolli

Une noix de fève tonka

Sel

 

Commencer par préparer la pâte à crumble :

dans un saladier, mettre le beurre en morceaux, le sel, les amandes en poudre, la farine, le sucre. Mélanger avec les mains et du bout des doigts jusqu'à obtenir une consistance de sable grossier. Réserver.

Préchauffer le four à 180°.

 

Beurrer 2 petits plats à gratin.

Peler les poires, les épépiner et les couper en tranches.

Les répartir uniformément dans les petits plats.

Râper la fève tonka au dessus des poires.

Recouvrir avec la pâte.

Faire cuire au four environ 35 mn.

Servir encore tiède !

 

DSC05078.JPG

13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 18:00

  Vite vite, encore quelques légumes d'été... Un été qui joue les prolongations, surtout chez nous !

Une farce sans viande pour mes aubergines, feta et pignons y apporteront une petite touche méditéranéenne :

 

DSC05094RET.jpg

 

Pour 4 personnes :

  • 4 aubergines
  • 4 tomates
  • 2 oignons
  • 2 gousses d'ail
  • 200 g de feta
  • 1 cs de pignons de pin
  • 1cc de cannelle en poudre
  • 2 branches de thym frais à effeuiller
  • 2 branches de basilic
  • Huile d'olive
  • Sel et poivre

1 à 2 heures à l'avance :

Couper les aubergines préalablement lavées dans le sens de la longueur, et les évider à la cuiller en conservant la chair.

Les saler et les retourner dans un plat, réserver.

 

Peler les tomates à l'aide d'un couteau éplucheur, ou après les avoir plongé quelques secondes dans une casserole d'eau bouillante. Les concasser au couteau.

Hâcher grossièrement la chair des aubergines, ainsi que les oignons et l'ail épluchés.

 

Dans une grande poêle, faire chauffer 3 cs d'huile d'olive. Ajouter les oignons et l'ail, laisser revenir.

Ajouter la chair des aubergines, les tomates concassées, les herbes ciselées et la cannelle.

Saler et poivrer, laisser cuire une dizaine de minutes à feu doux.

Arrêter le feu, ajouter les pignons et la feta morcelée, mélanger le tout.

 

Préchauffer le four sur 180°.

Farcir généreusement les moitiés d'aubergines avec la farce et les disposer dans un plat à four préalablement huilé.

Enfourner pour environ 50 mn. Servir dès la sortie du four.

 

NB : ces aubergines n'étant pas précuites au préalable nécessitent une cuisson plutôt douce et longue sous peine de rester trop craquantes. Avantage : il est plus facile de les évider ainsi, sans risquer d'entamer la chair ramollie par une pré-cuisson.

 

 

6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 18:40

Le 2 octobre a eu lieu la fête de la figue à Espira de l'Agly (66) où nous sommes allés faire un petit tour.

Un temps estival, pas un nuage à l'horizon, l'occasion était trop belle.

Sur place, nous avons trouvé de quoi remplir le panier : un plateau de figues, de la tomme de chèvre, des girolles, du vin du pays, et... 2 jeunes figuiers à planter dans le terrain.

S'en est suivi une petite virée improvisée dans l'Aude : paysages rocheux magnifiques sous le ciel bleu.

 

 

  P1040510

 

 

 

 

P1040513

Figues, figues de Barbarie, girolles, confitures...

 

 

 

P1040514

 

 

 

P1040516

 Tresses d'ail, oignons rouges...

 

 

 

P1040511

 Des petits figuiers pleins de promesses

 

 

 

P1040521

Château cathare de Quéribus

 

 

P1040528

Les Corbières vues de Cucugnan

 

 

P1040529

 

 

P1040530

Published by Farigola - dans Intermèdes
commenter cet article
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 16:10

    Bien que l'automne soit déjà là, cet été indien que nous vivons en ce moment, c'est que du bonheur à saisir d'urgence avant les premiers frimas !  J'ai profité des dernières nectarines pour faire une tatin ultra simple et basique, à consommer rapidement car très juteuse.  

 

 

DSC05055.JPG

 

TARTE TATIN AUX NECTARINES

Ingrédients :

1 rouleau de pâte feuilletée pur beurre  

6 belles nectarines

100 g de sucre

 

 

Préchauffer le four sur 180°.

 

Préparer le caramel pour le fond du moule :

Mettre le sucre dans une petite casserole avec un filet d'eau, faire chauffer sur feu moyen sans trop remuer.

Quand le caramel blondit, le retirer du feu et le verser dans un moule à tarte ou à tatin - préalablement chauffé, pour étaler plus facilement le caramel, et l'empêcher de figer trop vite.

 

Peler les nectarines, les dénoyauter, les couper en quartiers, recouper chaque quartier en deux.

Les disposer en cercle dans le moule caramélisé, face bombée vers le fond, sur toute la surface et uniformément.

 

Déposer la pâte feuilletée sur le moule, enfoncer les bords entre la garniture et le moule.

 

Enfourner et laisser cuire environ 35 à 40 mn selon le four.

 

Démouler chaud sur le plat de service en retournant le moule.

 

Pour accompagner :

- Une classique glace à la vanille, à la pistache ou à l'amande

- Un filet de crème fleurette

- Ou pour faire plus léger, une crème de yaourt, confectionnée en fouettant 2 yaourts avec 20 cl de crème liquide et 75 g de sucre vanillé. 

 

DSC05064.JPG

 

 

    Même pas intéressée...

 

DSC04919.JPG

Published by Farigola - dans Tartes sucrées
commenter cet article
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 16:45

De retour après une longue absence, pour partager une excellente recette glanée dans la revue "Terres Catalanes" de cet été, spéciale "Cuisine aux vins". Autant dire qu'il y a de quoi faire avec nos vins, qu'ils soient blancs, rouges, ou vins doux naturels.

J'ai donc testé la recette du filet mignon au Maury (recette de Rose-Mare Rouby). Nous n'étions que deux et j'ai évidemment réduit les proportions, mais je restitue la recette pratiquement telle que présentée.

 

DSC05080.JPG

 

FILET MIGNON AU MAURY

 

Pour 4 personnes

1 filet mignon de 700 g (ou 2 s'ils sont moins gros - j'ai choisi du filet mignon de porc)

2 échalotes

2 gousses d'ail

1 CS d'huile d'olive

4 CC de fond de veau

150 ml de Maury rouge (vin doux naturel)

1 CS de concentré de tomate

Thym, laurier, sel et poivre

 

Pour la réduction :

150 ml de Maury rouge

10 ml de vinaigre de Maury (j'ai utilisé du vinaigre balsamique à défaut)

 

Accompagnement :

Quelques petites pommes de terre

Carottes

Pointes d'asperges vertes (en saison) ou tout autre légume de saison au choix...

 

 

Découper le filet en tranches épaisses, les faire revenir à la poêle avec un filet d'huile d'olive.

Quand elles commencent à dorer, ajouter les échalotes et les gousses d'ail hâchées.

Saupoudrer avec le fond de veau, mouiller avec le Maury.

Bien mélanger pour imprégner les morceaux de viande.

Ajouter le concentré de tomate, le thym, le laurier, sel et poivre.

Laisser cuire 45 mn à couvert et sur feu très doux (la sauce est assez épaisse).

 

Par ailleurs, cuire à la vapeur les légumes choisis pour l'accompagnement (pour moi, petites pommes de terre et carottes). Avant de servir le plat, ils seront réchauffés avec une pointe de beurre et de persil éventuellement.

 

Préparer la réduction dans une petite casserole :

Mélanger 150 ml de Maury avec le vinaigre, saler et poivrer.

Mettre sur le feu et laisser réduire des 3/4 sous surveillance. La texture devient très sirupeuse.

 

Pour servir : Disposer les tranches de filet mignon dans les assiettes avec la sauce de cuisson, et les légumes préalablement réchauffés arrosés de la réduction.

 

Le goût du Maury est très présent ... et très bon !

Un ensemble légèrement sucré-salé plus que gourmand.

 

 

DSC05082.JPG

Published by Farigola - dans Viandes
commenter cet article